Épisode 019 L’Aiguillon de l’amour de François Rouiller

Bienvenu pour ce dix-neuvième épisode de Coliopod.

Coliopod vous propose ce mois, en partenariat avec l’AMDA (l’Association des Amis de la Maison d’Ailleurs ) une nouvelle, tirée une fois de plus de l’anthologie des Imaginales 2017 Destination(s) : « L’aiguillon de l’amour » de François Rouiller.

François Rouiller est pharmacien, illustrateur, critique, romancier et nouvelliste. Son diptyque Métaquine, paru aux éditions de l’Atalante, a gagné le prix Rosny Aîné en 2017. « L’aiguillon de l’amour » est une nouvelle au ton taquin qui examine la manière dont les technologies de surveillance, en expansion aujourd’hui, peuvent et pourront permettre l’expression des penchants les plus voyeurs de l’être humain…

La nouvelle est lue par Stefan Platteau qui donne à voir, une fois de plus, l’étendue de sa talent de conteur.

Durée de l’enregistrement : 30:54

©2017 François Rouiller, in Destination(s) anthologie des Imaginales 2017.
©2018 Coliopod pour cet enregistrement.

Merci aux Imaginales, à l’Association des Amis de la Maison d’Ailleurs et aux éditions Mnémos. Merci aux mécènes sur Tipeee qui ont aidé à la sortie de cet épisode :  Cauchy, Clément, Alias, Émilie & Manon.